Astuces pratiques pour l’entrepreneur débutant

Astuces pratiques pour l’entrepreneur débutant

Dès le démarrage, l’entrepreneur devra faire face à de nombreux défis pour pérenniser son activité. Voici quelques astuces pratiques pour bien débuter dans entrepreneuriat.

Faire preuve de réalisme

La carrière d’entrepreneur est un parcours rempli d’embûches qu’il faudra surmonter au quotidien. Elle aboutit soit à un échec ou à un enrichissement. Il est donc préférable de garder son sang-froid face aux obstacles. L’abandon n’est pas une option, mieux vaut persévérer pour aboutir à son but.

Il est toutefois conseillé de garder les pieds sur terre en se fixant un objectif simple et réaliste. Le but étant d’avoir un revenu régulier. En bien établissant son business plan, il est possible pour l’entrepreneur de générer quelques épargnes.

Trouver le bon positionnement

L’activité que le créateur choisi doit être accord avec ses compétences. Ces dernières sont utiles pour qu’il puisse évoluer plus facilement sur son marché. Il faudra éviter de choisir de vendre un produit ou un concept uniquement par passion. Il est aussi conseillé d’évaluer si le dirigeant est capable de le produire et de l’améliorer avant de le commercialiser.

L’idéal est de créer une solution innovante qui permettra de se positionner plus rapidement dans son secteur. Il faudra bien analyser les attentes des clients et la concurrence. L’objectif est de trouver un produit recherché, mais qui a un minimum voire aucun concurrent.

Travailler à temps plein pour son entreprise

De la création au produit jusqu’à sa vente en passant par sa publicité, la journée d’un entrepreneur est souvent remplie. Il faudra donc qu’il consacre du temps à ces tâches, et effectuer un travail en parallèle pour 8 heures par jour n’aide pas à leur accomplissement. Le temps sera d’ailleurs nécessaire une fois que les bénéfices de l’entreprise s’accumuleront. Il faut aussi adapter sa stratégie fiscale pour optimiser sa marge et ses revenus.

Après avoir généré des profits, il faudra faire un choix : se consacrer entièrement à son business ou le gérer partiellement en week-end et garder son travail. Attention ! Cette décision ne doit pas être prise à la légère, il est plus judicieux de tenir compte des sacrifices à faire (dont celui de renoncer à son salaire régulier …) et les charges financières qui en découlent.

Faire un budget prévisionnel des revenus et des dépenses durant les trois premières années d’exercice est d’ailleurs recommandé pour avoir déjà une vue d’ensemble de la situation de la trésorerie de l’entrepreneur dès le démarrage. Il appartient ensuite à l’incubateur de trouver des solutions de partenariat ou de financement pour maintenir au mieux ses activités.

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*