Comment améliorer son anglais professionnel ?

En France, la maîtrise de l’anglais est un atout important dans le cadre professionnel. Avec la mondialisation et l’ouverture des entreprises francophones sur l’étranger, l’habilité linguistique peut favoriser une promotion et une facilité à se voir confier des responsabilités.

Acquérir des bases en anglais de manière individuelle

Il est primordial de se connaitre et de savoir quelles sont les méthodes les plus propices à sa mémorisation et à son apprentissage. Certains retiennent plus simplement ce qu’ils voient écrit pendant que d’autres sont plus sensibles aux informations sonores. Cette seconde option est d’ailleurs le cœur de la méthode Sound Sense. Cette méthode propose d’améliorer sa communication orale en anglais grâce aux neurosciences.

En fonction de son secteur d’activité, le jargon employé varie. Dans le monde du travail il est donc important de connaitre le vocabulaire adapté à son activité. De nombreuses solutions existent pour acquérir davantage de vocabulaires : magazines, vidéos…

Confirmer ses acquis en pratiquant l’anglais avec des interlocuteurs

Améliorer son anglais professionnelAvoir des bases permet de pouvoir ensuite avoir des échanges. La pratique de l’anglais est primordiale pour pouvoir s’améliorer. Idéalement, après avoir eu des échanges avec des personnes anglophones il est nécessaire de communiquer avec des personnes d’autres origines qui ont un accent différent. Ainsi, l’oreille s’adapte à l’anglais sous toutes ses formes et prépare la personne à ce qui l’attend en entreprise. En effet, rares sont les cas où les salariés sont uniquement confrontés à des interlocuteurs anglophones.

Lors des échanges en anglais avec des personnes non anglophones, il est courant de se trouver dans des situations où les tournures et les expressions sont différentes de ce que l’on entend habituellement. La progression passe aussi par les questions que l’on pose ou plutôt que l’on ose poser à son interlocuteur. Dans un premier temps, il est normal de favoriser les échanges par écrit. Néanmoins, les échanges téléphoniques font véritablement partie du quotidien et représentent un très bon exercice.

Affirmer son niveau d’anglais en ayant confiance en soi

Il peut paraître difficile de se jeter à l’eau, mais il n’y a rien de tel pour progresser et surtout pour ne pas régresser. Si l’opportunité d’intégrer une équipe de travail anglophone est envisageable, il faut se lancer. Il n’y a pas de secret, pour les langues comme pour les mathématiques, c’est en pratiquant que l’on s’améliore et que l’on conserve ses acquis.

Lorsque l’on devient adulte, il semble plus difficile d’apprendre une langue étrangère. Par peur du ridicule ou par gêne, les adultes ont souvent tendance à être retissant à prendre la parole en public si ce n’est pas dans leur langue maternelle. En dépassant cette barrière que l’on s’impose, les possibilités sont démultipliées. Il faut avoir confiance en soi et en sa capacité à parler anglais dans le monde des affaires. Souvent, l’interlocuteur reconnait les efforts fournis et est très heureux de faire des corrections si besoin.

 

De nombreuses solutions sont proposées par des organismes et entreprises pour progresser en anglais. Sous forme de cours, d’e-learning ou de formations, chacun a à sa disposition les outils les plus adaptés à son profil pour s’améliorer. Il ne faut pas perdre de vue les infinies possibilités qu’apporte la maîtrise de l’anglais.

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*