Les 3 immanquables pour créer une société offshore

Les 3 immanquables pour créer une société offshore

Permettant de créer une société dans un pays plus favorable à la France, la société offshore offre encre de nombreux avantages. Si vous envisagez de vous lancer dans cette aventure, voici 3 conseils qui vous aideront à bien préparer cette démarche.

Choisissez la bonne destination

Avant même de démarrer vos recherches pour créer une société offshore vous devez définir quel pays est le plus apte à accueillir votre future société.

Nous nous cachons, le but de l’offshore est principalement de profiter d’une meilleure fiscalité par rapport à la fiscalité française souvent trop contraignante. L’intérêt n’est pas uniquement de chercher à ce que cette fiscalité soit moins élevée, mais aussi à ce qu’elle soit moins encombrante et moins contraignante.

En effet, la France n’est pas réputée pour la simplicité de son administration. Quand on démarre une activité, on peut vite se retrouver un peu perdu et sans le vouloir commettre des erreurs qui nous seront par la suite sanctionnées.

Il existe des pays où l’administration est nettement plus avantageuse et où créer et développer sa société est beaucoup plus facile. On pense immédiatement à des destinations comme le Royaume-Uni, Hong Kong, l’Irlande ou Malte.

Mais le choix de votre destination offshore dépend aussi de l’activité que vous souhaitez développer à travers votre société offshore. En fonction de cette activité, certains pays se démarquent pour leurs avantages.

N’hésitez pas à vous faire aider

Vous envisagez peut-être de vous lancer seul dans cette aventure. Sachez qu’il est beaucoup plus difficile de créer sa société offshore sans aucune aide. Vous risquez de voir le temps défiler avant que la société devienne réellement effective.

Le plus simple est d’être accompagné d’un prestataire qui s’occupera des démarches les plus compliquées. L’opération vous coûtera plus cher, mais vous ne le regretterez pas au vu du gain de temps obtenu.

Pour accéder à ce type de prestataire, internet est le meilleur outil.

Un compte bancaire offshore indispensable

Sans compte bancaire, une société offshore ne sert à rien. Aussi, la création d’une société offshore s’accompagne forcément de l’ouverture d’un compte offshore, de préférence dans le même pays.

Bien sûr, le choix de l’établissement bancaire ne doit pas être effectué au hasard. Le principal intérêt est de pouvoir bénéficier d’un certain anonymat pour éviter que l’administration fiscale française s’immisce dans vos affaires.

Attention, le but n’est pas d’être hors-la-loi. Si vous ouvrez un compte bancaire à votre nom, sachez que vous devez obligatoirement le déclarer au fisc français. Par contre, si ce compte est au nom de votre société offshore, cette obligation n’est plus valable.

Pour choisir la banque au sein de laquelle vous allez ouvrir votre compte bancaire offshore, prenez en compte sa réputation, son respect du secret bancaire et la façon dont elle gère les liquidités de ses clients.

 

Concernant le pays, comme pour la société offshore, choisissez une destination stable politiquement, économiquement et juridiquement. Évitez les pays européens et ceux qui ont l’habitude d’échanger des informations avec la France.

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*