Ce qu’il faut savoir avant d’entreprendre à l’île Maurice

Ce qu’il faut savoir avant d’entreprendre à l’île Maurice

L’île Maurice n’est pas uniquement un paradis pour la beauté de ses paysages, de ses plages, de son eau et pour son climat. Cette île de l’océan indien située à proximité de l’île de la Réunion est également une terre qui attire de plus en plus d’entrepreneurs étrangers. Avant de créer son entreprise à l’île Maurice, voici quelques informations utiles.

 

Les différents statuts juridiques possibles pour votre société

Lorsque vous allez créer votre société à l’île Maurice, vous allez devoir lui choisir un statut juridique comme c’est le cas pour tous les pays. En tant qu’entrepreneur étranger vous avez le choix entre trois possibilités :

  • La société à responsabilité limitée par action et par garantie
  • La société à responsabilité limitée par garantie (limited by guarantee) : chaque associé voit sa responsabilité être limitée en fonction du montant de la garantie auprès de laquelle il s’est engagé dans le cas d’une liquidation de la société
  • La société à responsabilité limitée par actions (limited by shares) : chaque actionnaire voit sa responsabilité être limitée en fonction de son apport dans la société

Comment créer son entreprise à l’île Maurice ?

Dans un premier temps, il faut vous rendre au Registrar of Companies. Comme le suggère son nom, c’est au sein de cet établissement que vous allez pouvoir enregistrer le nom de votre société sur le registre prévu à cet effet. Vous pouvez également passer par internet. Il suffit de remplir un formulaire d’inscription. Le Registar of Companies s’occupe d’envoyer les informations aux autorités mauriciennes. Ensuite, vous recevez un certificat de constitution et une carte d’enregistrement d’affaires sur laquelle est notamment indiqué le numéro d’enregistrement de la société et le certificat de constitution.

L’étape suivante consiste à créer le tampon de la société en vous rendant au sein de la mairie muni du certificat d’enregistrement et d’un courrier de demande de fabrication de tampon. Une fois ce tampon obtenu, vous devez enregistrer votre société auprès de la Sécurité sociale en complétant le formulaire approprié et en vous équipant des documents exigés.

Des conditions à respecter en tant qu’entrepreneur étranger

Les entrepreneurs étrangers indépendants doivent effectuer un investissement initial d’au moins 35 000 dollars américains pour fonder leur société. Par la suite, l’entreprise doit générer au moins 600 000 roupies de revenus par an, soit environ 15 000 euros.

Si vous investissez dans une entreprise déjà présente, cet investissement initial doit être d’au moins 100 000 dollars et la société devra dégager un chiffre d’affaires de 4 millions de roupies par an minimum, soit environ 100 000 euros.

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*