Se former avec le portage salarial

Se former avec le portage salarial

Pour faire face au chômage, jeunes et moins jeunes cherchent à trouver eux-mêmes leur occupation, parmi ces solutions le portage salarial. Bénéficiant d’un statut de salarié, le consultant aura accès à des formations dans la pratique de ses activités. Afin de rester dans la course, il faut toujours être compétitif  et se prêter à des formations pour acquérir davantage en connaissances et réactualiser ses acquis.

Le portage salarial et l’accès à la formation

Le consultant, quand il s’intègre à la société de portage, aura droit à tous les avantages d’un salarié classique, et la formation en fait partie.

Parmi ces avantages dont la société hébergeant devra vous offrir, il y a :

  • Le Droit Individuel de Formation (DIF) qui consiste à bénéficier des formations à raison de 20 heures par an. Les salariés en CDI avec une ancienneté d’un an au minimum et les salariés en CDD travaillant pendant 4 mois parmi les 12 derniers mois peuvent se soumettre à ces formations.
  • Le plan de la formation qui mettra en action deux types de formations comprenant la « formation d’adaptation » et la « formation de développement ».
  • Le Congé Individuel de Formation (CIF) qui permettra au porté de suivre une formation individuelle selon sa disponibilité, qui ne dépend pas des stages prodigués par la société.

Se former, et comment ?

Les formations doivent être accompagnées par la société. Elle doit alors fournir et les supports méthodologiques de la formation par le biais d’une entité formatrice ou d’un professionnel, et les coûts de la formation. La société de portage peut alors, par le biais de ces formations, prêter mains fortes à ses salariés dans le choix des meilleures approches pour se qualifier et se requalifier dans leurs fonctions.

Mais le porté salarial peut également financer lui-même ses formations. Cette démarche est surtout sollicitée dans le but de défiscaliser les honoraires. Dans leur statut d’autonome et d’indépendant, le consultant peut choisir un organisme habilité, par sa propre initiative, pour suivre des formations.

La formation, un des critères pour choisir sa société de portage

Quand un consultant désire associer ses services à une société, parmi les critères qui doivent être pris en compte, le droit à la formation est l’un des plus importants, et le portage salarial doit l’inclure dans ses offres.

Les formations permettent au porté d’évoluer, d’être plus performant et compétitif dans ses prestations. Mais pour la société de portage, elles sont également bénéfiques pour adapter ses approches aux différents changements qui régissent les activités qu’elle propose à ses clients.

La société de portage fait alors appel à des formateurs agréés pour un « accompagnement personnalisé » de ses consultants. Le but est de le conseiller, de l’orienter vers la formation adéquate.

Le consultant pourra alors :

  • Perfectionner ses expertises
  • Optimiser la qualité de ses prestations
  • Réactualiser ses techniques

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*