Mettre en place une billetterie : ce qu’il faut savoir !

Mettre en place une billetterie : ce qu’il faut savoir !

La mise en place de la billetterie est consacrée pour les organisateurs de spectacles, concerts et événements divers. Les billets qui ne sont que des laisser-aller, obligatoires pour tout événement, ayant un prix d’entrée. Ils sont extraits d’un petit carnet à souche et sont numérotés pour faciliter leur utilisation. Mettre une billetterie en place est conforme aux règlementations en vigueur. Découvrez un peu plus sur ce sujet à travers cet article.

Comprendre la billetterie proprement dite

Une billetterie doit être mise en place par tous les acteurs dans l’organisation d’événement. On parle ici de tous les types d’événements : culturel, sportif, religieux, etc. Disposés par numéro dans un carnet à souche, les billets sont une preuve et une autorisation d’entrée à la fois. Le carnet doit comporter des mentions obligatoires et se diviser en trois grandes parties. Il s’agit de la souche elle-même, une pour le spectateur et une autre pour le contrôle. Ainsi donc, chaque partie doit posséder les mentions suivantes : le nom de l’organisateur, le numéro qui varie d’un ticket à l’autre, la catégorie de la place durant le spectacle, et le nom du fabricant de billets. Ensuite, vous pouvez aussi découvrir la billetterie, mais d‘une autre façon plus technologique. Suivez donc le paragraphe ci-après.

Concernant la billetterie informatisée

Pour améliorer le suivi des émissions des billets, l’établissement de ces derniers par un système informatisé a été adopté. Le but est également de permettre la conservation de la trace de toutes opérations effectuées. C’est d’ailleurs, une autre manière de découvrir la billetterie. L’option la plus courante et la plus tendance de nos jours. Seulement, toute démarche doit suivre un cahier des charges précis. Pour ce faire, tout organisateur d’événement, quel que soit son genre, doit faire une déclaration à la direction générale de la douane. La déclaration mentionne de manière claire le nom du logiciel adopté, son numéro de version, son format source,  la configuration informatique, le langage de programmation, etc. Au cours de l’utilisation d’une billetterie informatisée, si un organisateur souhaite apporter des modifications, il doit aussi réaliser une déclaration. Cette dernière s’effectuera à la même autorité.

Conditions d’utilisation

L’utilisation d’une billetterie est d’une grande importance. En plus, son usage est régi par la loi. Le fait de mettre une en place fait l’objet d’un contrôle strict et d’un suivi obligatoire.  Ce sont les agents de la direction régionale des impôts ou de la douane qui réalisent ce contrôle. En clair, ils poursuivent chaque mise en place et s’efforcent de détecter tout type d’infractions en termes de billetterie. Ceux qui sont surpris en train de faire des infractions seront tous sanctionnés par la loi. Le paiement d’amende est aussi valable et le coût s’élève jusqu’à 30 euros. Tout organisateur de manifestation est donc tenu de respecter toutes les mentions légales d’un billet.  Par conséquent, chacun doit assurer l’émission de ses billets et tickets pour que tout spectateur paye son entrée et pour qu’aucune effraction ne se produise.

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*