PRESTATAIRES DE NETTOYAGE : COMMENT ETABLIR UN DEVIS DE NETTOYAGE

PRESTATAIRES DE NETTOYAGE : COMMENT ETABLIR UN DEVIS DE NETTOYAGE

Les entrepreneurs qui souhaitent s’investir dans l’activité de nettoyage professionnel doivent s’apprêter à être capables d’étudier une grande diversité de configurations d’espaces et d’installations chez les particuliers et chez les entreprises pour pouvoir établir un devis de nettoyage donné. Nous leur indiquerons ici les quelques éléments majeurs à prendre en compte et sur lesquels baser leur calcul.

Un devis par mètre carré

En construction comme en nettoyage, il est d’usage d’évaluer le tarif des travaux en fonction de la surface. C’est une référence reconnue par les clients qui choisissent des professionnels comme prestataires. D’ailleurs, cette estimation se base sur une moyenne qui permet de ne pas mettre sur le même pied d’égalité une pièce presque vide et une pièce encombrée. La différence sera faite également entre l’intérieur des locaux comme les pièces, les chambres, les entrepôts et les bureaux et les zones externes comme les jardins, les parkings, les cours et les façades. Nombreux sont aujourd’hui les immeubles dont les façades sont couverts de vitres. La spécificité des matériels et des compétences nécessaires pour nettoyer ces dernières est telle qu’il leur faut recourir à une entreprise de nettoyage de vitres. Un devis théorique pourrait être émis par le prestataire au premier contact puis affiné sur place avant la signature du contrat de nettoyage.

Un devis basé sur le cahier des charges

Pour un devis le plus réaliste possible, il faut faire l’inventaire de la situation réelle de l’endroit à nettoyer. Une constatation sur place ou par vidéo des travaux réels à réaliser doit alors être faite et la rédaction d’un cahier des charges indiquant les points à considérer et détaillant leurs particularités réalisé par le commanditaire et observé par le prestataire. Le principe dans cette démarche est que la totalité des frais de nettoyage doivent être connus à l’avance pour permettre au client de définir en une seule fois son budget et éviter que lui et le prestataire se retrouvent devant des travaux supplémentaires générant des frais additionnels en cours de route. L’alternative à ce mode de tarification, c’est la tarification à l’heure. L’exemple d’une façade vitrée à nettoyer possédant une architecture fantaisiste et ne permettant pas une évaluation par mètre carré justifie pour une entreprise de nettoyage de vitres la tarification à l’heure de travail.

Les facteurs déterminant le coût d’une prestation de nettoyage

Ce coût dépend bien sûr avant tout de la simplicité ou de la complexité des tâches à accomplir. L’existence de risques de chute, d’électrocution, d’incendie, de contamination bactériologique ou encore d’accidents chimiques entrent en ligne de compte. Cette complexité oblige par ailleurs à mettre en œuvre des matériels complexes, délicats et coûteux et l’amortissement de ces derniers doivent à ce moment entrer dans le calcul. En outre, les types de tâches à réaliser font intervenir différents types de compétences, or le moyen humain est à rémunérer en fonction des qualifications de ses éléments. Les interventions en week-end et pendant les jours fériés sont susceptibles de coûter plus cher suivant le contrat liant le prestataire à son personnel à cause des majorations convenues. Enfin, une intervention régulière est à faire bénéficier d’une remise pour récompenser et fidéliser le client.

Conclusion

Pour maîtriser le devis d’une intervention, un prestataire de nettoyage se basera idéalement sur la réalité des travaux à effectuer en se rendant sur place ou en se faire présenter un cahier des charges. Il a toutefois aussi la possibilité de proposer un tarif d’intervention par mètre carré ou bien par heure. Il n’oubliera pas de prendre en compte les exigences particulières d’une mission sur le plan des compétences, du matériel d’intervention et des risques à prendre.

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*