Comment gérer son bien immobilier français quand on est expatrié ?

Comment gérer son bien immobilier français quand on est expatrié ?

Investir dans l’immobilier français reste l’un des choix d’investissement privilégié des expatriés français. Outre les taux d’intérêt attractifs et les exonérations fiscales, investir dans l’immobilier français c’est aussi profiter d’un pied à terre quand on revient, voire d’une habitation quand on effectue notre retour définitif en France. Seulement, il n’est pas toujours évident de gérer ce bien immobilier à distance. Voici quelques astuces pour rendre cette gestion à distance plus évidente.

 

La difficulté de gérer son bien immobilier à distance

Bien sûr, cette difficulté dépend du pays dans lequel on est expatrié. Si celui-ci est frontalier à la France et que nous vivons à proximité de cette frontière, tandis que notre bien immobilier est juste de l’autre côté de la frontière, il n’y a aucune difficulté supplémentaire pour gérer notre bien.

Par contre, si on est expatrié à Hong-Kong, et qu’on possède un bien immobilier en France, tout de suite les choses se compliquent si vous n’êtes pas bien conseillé. En effet on ne peut pas vraiment se permettre de rentrer en France une fois par mois à moins d’avoir les moyens financiers et le temps nécessaire.

Dans ce cas, on doit gérer à distance notre investissement immobilier.

Quelques astuces pour mieux gérer son bien immobilier à distance

La première astuce quand on est expatrié consiste à investir dans un bien de type SCPI ou crowdfunding. Auquel cas, on paie une part du bien dont on est copropriétaire. Le bien est alors géré par un organisme dédié.

Cependant, cette solution vaut uniquement avant d’investir dans le bien immobilier. De plus, s’il s’agit d’un investissement au rendement intéressant, il faut savoir qu’on ne peut pas profiter du bien pour nous même lorsqu’on séjourne en France.

Si vous avez investi dans un bien immobilier classique, sachez qu’il existe trois solutions permettant de déléguer la gestion :

  • L’agence immobilière : il s’agit du choix le plus répandu et de la solution la plus rassurante, puisque vous ne vous occupez quasiment de rien. Par contre, passer par une agence immobilière est assez cher puisqu’il faut compter entre 6 et 8% du montant des loyers hors charges, soit environ un mois de loyer par an.
  • Gestion en ligne : on trouve de plus en plus de plateformes en ligne comme Equance qui propose des services de gestion en ligne. Cependant, ils sont souvent plus appropriés pour les petits investissements de type place de parking.
  • Passer par un particulier : cette solution se développe petit à petit. Ainsi, sur internet des plateformes proposent des échanges de services entre particuliers. Parmi eux, il est possible de trouver un particulier qui s’occupera de la gestion de votre bien immobilier (visites, loyers en retard…) moyennant une rémunération.

 

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*