Le président du conseil syndical : un organe indispensable de la copropriété

Le président du conseil syndical : un organe indispensable de la copropriété

Le président du conseil syndical joue un rôle prépondérant dans une copropriété. Il assure le lien entre le syndic et les copropriétaires. En plus de cela, il assiste le syndic tout en donnant son avis sur les questions liées au syndicat. Dans cet article, découvrez toutes les informations tournant autour du président du conseil syndical.

Connaître tout sur l’élection du président du conseil syndical

D’après la loi du 10 juillet 1965, le président du conseil syndical est élu parmi les membres mêmes du syndicat de copropriété. De plus si la copropriété dispose d’un conseil syndical, il est obligatoire d’élire un président. L’élection du président se réalise une première fois, notamment par l’assemblée générale membre du conseil syndical et une seconde fois par les membres du conseil syndical. Ceci dit, une copropriété n’est pas obligée de mettre un conseil syndical.

Toutefois, si elle décide d’en instaurer, le président doit être élu. Par ailleurs, il ne faudra pas non plus confondre membre du syndicat des copropriétaires et membre du conseil syndical. Dans tous les cas, le président du conseil syndical ne peut être élu par le syndic ni par l’assemblée générale. C’est une fois membre qu’il peut être élu à ce poste. En gros, le président du conseil syndical est doublement élu. Peu importe, le conjoint ou partenaire d’un copropriétaire, tout copropriétaire, un usufruitier de l’immeuble peut être élu président, bien évidemment, s’il est membre.

Le président du conseil syndical : une instance indispensable

Le président du conseil syndical est un représentant du conseil syndical. En occupant cette fonction, il doit remplir plusieurs missions. C’est pour cette raison qu’il doit principalement être disponible en tout temps. Ceci dit, il est intéressant d’avoir un président dans une copropriété. Il est une sorte de relais entre les copropriétaires et le syndic. En général, il règlemente les relations entre les nombreux organes et les acteurs de la copropriété.

Comme on vient de préciser, le président est un important interlocuteur et également un responsable de la gestion et de l’administration de la copropriété. Il se charge également de la consultation, l’assistance et le contrôle du syndic. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est toujours nécessaire de disposer d’un président au sein d’une copropriété ayant un conseil syndical. En plus des missions citées précédemment, il dispose également de pouvoirs spécifiques comme la convocation d’une assemblée générale dans le cas où la demande effectuée par le conseil syndical auprès du syndic n’a pas de suite.

Il est aussi en mesure d’exiger à l’ancien syndic les documents de la copropriété pour les remettre au nouveau syndic. D’autres missions classiques comme les missions de gestion courante sont aussi prévues. La convocation des réunions, la diffusion des informations au syndic et aux copropriétaires entre autres. En général, le président du conseil syndical doit occuper son poste durant trois ans renouvelables. Malgré cela, il peut démissionner à n’importe quel moment et peu importe les motifs. Malgré tout, il maintient toujours son titre de conseiller syndical.

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*