Que faut-il savoir avant de créer son entreprise en Allemagne ?

Que faut-il savoir avant de créer son entreprise en Allemagne ?

Le gouvernement allemand est principalement ouvert aux investissements étrangers. Les citoyens européens n’ont pas besoin de permit de travail ni de visas de travail pour développer ou investir une entreprise en Allemagne lorsque les ressortissants de pays tiers doivent honorer certaines conditions particulières. En effet, il y a certaines conditions requises pour la création d’une entreprise en Allemagne. Vous allez découvrir dans cet article, ce qu’il faut savoir avant de créer son entreprise en Allemagne.

Les étapes de création d’entreprises en Allemagne

Pour créer une entreprise en Allemagne, vous pouvez demander l’aide d’un comptable ou d’un avocat fiscaliste lors de la création de votre entreprise. Il est donc de votre charge de mener des études de marketings ou de faisabilité. De définir la structure de votre entreprise et d’enregistrer toute marque. Inscrire l’entreprise au registre de commerce local ou au bureau des impôts. Enfin, de vérifier que votre activité n’est pas soumise à une réglementation particulière en Allemagne. Selon votre profession, vous pouvez créer une entreprise en tant qu’indépendant ou Freelancer. En tant que résident de l’UE en Allemagne, vous pouvez également demander un « certificat européen de bonne conduite » au bureau d’enregistrement local.

Les types de sociétés en Allemagne

Vous pouvez demander avis à votre avocat avant d’opter pour le type d’investissement et de partenariat qui vous convient. D’après la loi allemande sur les entreprises, vous pouvez créer une société à responsabilité limitée, il s’agit de la forme la plus courante. Une société par actions ou Aktiengesellschaft (AG), elle requiert au moins cinq partenaires et elle considérées comme active quand les statuts authentifiés sont fournis et que la société est inscrite au registre de commerce. D’une société en nom collectif ou Offenehandelsgesellschaft (OHG), il s’agit d’une association à responsabilité illimitée. Une société en commandite, elle peut avoir deux types de partenaires ; les filiales et les branches.

Les incontournables pour les ressortissions des pays tiers

Tout d’abord, pour créer une entreprise en Allemagne ou pratiquer une activité indépendante, les citoyens de pays non membres de l’UE-EEE doivent obtenir un permis de séjour aux fins d’un travail indépendant auprès du consulat ou de l’ambassade d’Allemagne dans leur pays de résidence. En fait, une fois en Allemagne, ils peuvent gagner un permis de séjour s’ils investissent au moins 500 000 euros et créent au minimum 5 emplois. Alors, si ces conditions ne peuvent pas être imprégnées, les autorités allemandes inspecteront attentivement la demande en tenant compte des intérêts économiques locaux, du niveau d’utilisation du capital, des effets sur le marché du travail et de la formation, et aussi de la durabilité du concept d’entreprise. À cette fin, le ministère des Affaires étrangères faire appel les autorités commerciales et autres représentants professionnels.

Faire un commentaire

Commentaires modérés. Aucun lien ne sera publié

*